Mes rencontres de juin 2016

Meus encontros de junho de 2016 /   Mis reuniones de junio 2016

-------------------------------------
Le 29 juin, je me suis rendu à l'Alliance française du Costa Rica, véritable lieu de rayonnement de la culture française dans la Capitale San José. Avec un Directeur passionné par son travail, Pierre MATEO, l'Alliance française assure des cours à ses 2 522 élèves, grâce à 27 professeurs. En outre, elle ne cesse de proposer des actions culturelles : Festival de la musique baroque, Festival de poésie, Festival international du dessin, exposition des œuvres de Manuel Fernandez, Maria Gabriela Ledezma, Emanuel Rodriguez Chaves. Bravo à toutes et à tous.


-------------------------------------
Le 28 juin, le proviseur adjoint, Franck CHEFDOR, m'a accueilli au Lycée français de Panamá. Il m'a guidé au cours de la visite de cet établissement de 300 élèves fondé en 1976, géré par l’association des parents d’élève et appartenant au réseau de l'AEFE. Il m'a présenté le projet pédagogique mis en place et les activités périscolaires proposées aux élèves. Un grand merci au proviseur et à son adjoint de m'avoir si bien reçu. Toutes mes félicitations à l'équipe enseignante pour son dynamisme.


-------------------------------------
Le 27 juin, après avoir assisté la veille à la cérémonie officielle d'inauguration du nouveau canal de Panama élargi, j'ai tenu à me recueillir au cimetière français qui se situe à quelques kilomètres des écluses, à la sortie du lieu-dit Paraïso, juste avant d’atteindre le Pont du Centenaire. Les historiens estiment que près de 20 000 travailleurs français, en grande majorité des Antillais, ont trouvé la mort sur le chantier du canal pendant la décennie 1880-1889. J'ai été choqué de retrouver un cimetière mal entretenu, envahi par la végétation alors qu'il constitue un lieu qui fait l'Honneur de la France. J'espère qu'il sera très prochainement, remis en état.


-------------------------------------
Le 26 juin, au cours des festivités organisées en l'honneur de l'inauguration du nouveau canal de Panama élargi, j'ai eu le bonheur de retrouver Eusebio PEDROZA (champion du monde de boxe WBA poids plume en 1978), son épouse et mon amie Hélène BREEBAART (styliste française qui s'inspire des créations des indiens Kuna du Panama) : à deux pas du buste de Ferdinand de Lesseps.


-------------------------------------
Le 25 juin, rencontre avec Roland DESPINOY et son équipe à San Salvador. Roland a fondé et dirige une société en pleine croissance, CASS (Central america software services), qui crée des services et programmes software. Il vit au Salvador depuis 10 ans et s'implique avec dynamisme dans les relations économiques avec la France, comme chef d'entreprise et comme conseiller du commerce extérieur. Merci à Alain KAHN, conseiller consulaire pour le Salvador et le Guatemala, d’avoir organisé cette visite enrichissante.


-------------------------------------
Le 24 juin, je suis revenu au Lycée Français de San Salvador "Antoine et Consuelo de Saint-Exupéry". Établissement de droit privé créé en 1971 et géré par une association de parents d'élèves à travers un comité directeur élu, il est homologué par le ministère de l'Éducation, de la maternelle à la terminale. Avec ses 1317 élèves, il est le second établissement en effectifs de la zone Amérique centrale-Caraïbes (après le Lycée Franco-Mexicain Polanco). Je remercie Mme la Proviseure, Régine DESROCHES, et M. le Président de la Junta Directiva, Pablo ESPITIA, de nous avoir si bien accueillis Alain KAHN, Conseiller consulaire pour El Salvador-Guatemala, et moi-même. Cette visite m’a rappelé de nombreux souvenirs puisque j’ai commencé ma carrière comme adjoint à l'attaché culturel de l'ambassade de France au Salvador de 1988 à 1990, période pendant laquelle j’ai enseigné dans ce lycée et y ai exercé la fonction de coordinateur des affaires culturelles.


--------------------------
Le 22 juin, le Président de la République du Guatemala, M. Jimmy MORALES, me fait l'honneur de me recevoir. C'est l'occasion de faire un point de situation sur les relations entre nos deux pays et l'Amérique centrale. J'ai bien entendu parlé des Français établis au Guatemala, qui travaillent au quotidien dans de nombreux domaines d'activités liées au secteur privé et au secteur public. La relation culturelle est également forte dans un pays où le Lycée français Jules Verne et les Alliances françaises contribuent à renforcer le tissu linguistique et culturel.


--------------------------------------
Le 21 juin, au Musée du Quai Branly à Paris, s’est ouverte une exposition qui va durer jusqu’au 9 octobre et qui est consacrée à « Jacques Chirac ou le dialogue des cultures », pour marquer le 10ème anniversaire de l’ouverture du musée. Bien qu’en déplacement en Amérique latine ce jour-là, je tenais à rendre hommage à ce grand homme d’État qui a tant marqué la diplomatie internationale (avec par exemple le refus de participer à la 2ème guerre en Irak en 2003), qui a tant œuvré pour la prise de conscience individuelle en matière d’écologie (avec par exemple sa célèbre formule en 2002 « Notre maison brûle et nous regardons ailleurs ») ou encore qui a tant fait pour la protection des arts premiers (avec la création du musée du Quai Branly). C'est depuis le Guatemala, pays aux cultures maya millénaires, et l'Amérique latine, source de cultures diverses et tellement riches (Taïnos, Aztèques, Zapotèques, Pipils, Olmèques, Toltèques, Incas, Garifunas...), que je me remémore des moments heureux passés dans ce merveilleux musée, comme ce jour de 2011 en présence de Rigoberta Menchú Prix Nobel de la Paix en 1992.


--------------------------
Le 20 juin, j’ai eu le plaisir de visiter le B2M d'Entrecasteaux, un bâtiment de notre marine nationale actuellement en escale au Guatemala, à Puerto Quetzal. Ce navire constitue un instrument de souveraineté nationale et de diplomatie qui va poursuivre sa mission dans le Pacifique. Aux côtés de l'Ambassadeur de France au Guatemala, Jean-Hugues SIMON-MICHEL, et de son Chargé de Coopération et d'Action culturelle, Lilian CASSIEDE, je suis heureux d’y retrouver l'équipage commandé par le Capitaine de corvette Benoît BARILLER. Bravo à nos marins pour le travail réalisé au service de notre sécurité commune et merci aux autorités guatémaltèques pour l’accueil réservé à ce fleuron de la marine française.


----------------------------------
Le 18 juin, le devoir de mémoire, une fois de plus, au service d'une certaine idée de la France m’a conduit à participer à la commémoration du 76ème anniversaire de l'Appel du Général de Gaulle du 18 Juin 1940. J'ai eu l'honneur d'être invité au Sénat pour commémorer cet acte fondateur de la France libre et résistante, par la Fondation Charles de Gaulle que préside l'ancien ministre Jacques GODFRAIN, aux côtés du Général d'armée Jean-Louis GEORGELIN, Grand Chancelier de l'Ordre de la Légion d'Honneur, et du Général de corps d'armée Bruno DARY, ancien Commandant de la Légion étrangère et Président du Comité de La Flamme sous l'Arc de Triomphe.


----------------------------------
Le 17 juin, j'ai eu le plaisir de souhaiter la bienvenue à Paris au nouvel Ambassadeur de la République orientale de l'Uruguay, S.Exc. M. Guillermo DIGHIERO, dans la nouvelle Chancellerie de ce pays dont l'amitié avec la France ne s'est jamais démentie.



--------------------------------------
Le 15 juin, Les Républicains ont organisé une journée de travail sur « les  affaires internationales », à laquelle j’ai participé. Ouverte par Éric WOERTH, cette journée a été conclue par le Président Nicolas SARKOZY. Pour ma part, je suis intervenu sur le thème « Nouvelles puissances, nouvelles ambitions » au cours d’une table ronde animée par mon ami le député de Paris Pierre LELLOUCHE, Délégué général aux affaires internationales chez Les Républicains. Pour préparer l’alternance, divers axes majeurs en matière de politique étrangère ont été au cœur des débats : l'espace méditerranéen / l'Afrique, qui va doubler de population dans les 20 prochaines années / la gouvernance mondiale / l'Europe et ses relations avec la Russie et la Turquie / l'Amérique latine qui a occupé une grande place dans les débats.

--------------------------------------
Le 9 juin, j’ai eu le privilège de rencontrer les responsables d’Aviation Sans Frontières, parmi lesquels le chef pilote Jean-Claude CUISINE-LEMIERE. Cette ONG, dont le slogan est « Les ailes de l'humanitaire », est spécialisée dans l'urgence humanitaire par le transport de matériels, de médicaments, mais aussi de personnes malades et grands blessés grâce à des pilotes, des personnels au sol, des professionnels de la santé merveilleux, dévoués avec un cœur aussi grand que leur courage et leur talent. Ils bénéficient du soutien au quotidien de l'ONU, du Programme alimentaire mondial, d’Aéroports de Paris SA, d’AIR CORSICA, d’Air France et d’Air & Cosmos. Ils m’ont contacté à la suite de mon appel en faveur des oubliés de Manabi le mois dernier. Au cours de cette rencontre, je n’ai cessé de penser en particulier à nos compatriotes dans la souffrance en Équateur.


...Mes rencontres suivantes                               Mes rencontres précédentes...